Qu’est-ce l’Ayurvéda ?

L’Ayurveda, ou « connaissance de la vie », est une science millénaire née en Inde. Elle est pratiquée encore aujourd’hui par les médecins et est reconnue depuis 1978 par l’OMS en tant que médecine traditionnelle.

Son approche holistique de l’être humain prend en compte le corps, l’esprit et l’âme. Le but étant de retrouver  l’équilibre entre ces trois entités pour atteindre enfin le bien-être et se maintenir en bonne santé. La philosophie de L’Ayurveda c’est aussi être en harmonie avec la nature et son environnement tout en écoutant les besoins de son corps et de sa peau. D’ailleurs un des principes fondamentaux de l’Ayurveda est de « ne mettre sur sa peau que ce qui se mange et inversement ».
C’est la raison pour laquelle les gommages de la Vie spa sont issus des recettes selon l’Ayurvéda et exclusivement constituées de plantes, de fruits et d’ingrédients naturels se trouvant dans notre environnement local. La Vie spa utilisera fraises, melons, raisins, lavande pour ses gommages.
Dans la conception indienne, l’univers est constitué de cinq éléments fondamentaux : l’ « éther » (espace), le feu, l’air, l’eau et la terre. A chaque élément est associé une fonction : à l’air le mouvement, le feu le métabolisme, l’eau la dilution et l’assimilation, la terre, la structure. L’éther représente quant à lui l’énergie cosmique ou Prana.
On retrouve ces énergies dans tous les éléments de l’univers, y compris l’être humain, considéré comme un microcosme du monde.
Dans l’Ayurveda, chaque individu est constitué, dès sa naissance, d’une association unique de trois énergies basiques, ou doshas, nommés Vata, Pitta, Kapha. Chaque dosha est associé à différents systèmes, physiologique, métabolique, structurel… Les dosha sont indispensables à la vie. Chacun a ses qualités propres et est reliée à deux éléments.

Vata est relié aux éléments air et éther (espace). Il représente le mouvement et se situe dans les organes creux et les cavités de notre organisme. Instable, froid et sec, il a besoin d’apaisement, de chaleur et d’humidité. Notre imagination, notre gaieté et notre sens artistique sont attribués à ce dosha mais, s’il est en excès, il pourra produire en revanche angoisse, anxiété et dépression.

Pitta est relié à l’élément feu et, dans une moindre mesure, à l’élément eau. C’est ce dosha qui nous permet de digérer aussi bien les aliments que nous ingérons que les pensées, sentiments et émotions que nous ressentons. Nous lui devons notre vivacité d’esprit, de même que, s’il est en excès, nos colères, nos irritations et nos inflammations.

Kapha est relié aux éléments eau et terre. Il représente le pouvoir de cohésion de notre corps. Il est contenu dans la peau et les parois des muqueuses et sert de récipient corporel pour vata et pitta. Il nous permet d’éprouver amour, affection, dévotion et foi, de nous maintenir intérieurement en harmonie et de nous unir aux autres. S’il est en excès, nous devenons alors lourds, passifs, possessifs.

Nous sommes bien entendu pourvus des trois dosha. Chez chacun de nous cependant, ils sont plus ou moins importants, déterminant ainsi notre tendance : vata, pitta ou kapha. La plupart du temps, deux doshas dominent sur un troisième, donc la typologie, dans ce contexte, est une typologie à deux doshas. Le dosha dominant dans une constitution aura tendance à être encore augmenté par certaines activités, par les aliments et les habitudes de vie contenant l’énergie dominante de cette constitution. Cela aura pour conséquence de créer un déséquilibre qui, s’il n’est pas corrigé, donnera lieu à divers désagréments et troubles qui évolueront vers la maladie.
L’observation du corps (voir le questionnaire en annexe), l’analyse des habitudes de vie et de l’alimentation permettent de déterminer la proportion des doshas de chaque personne. Il existe des constitutions où les trois doshas sont équilibrés, d’autres où un ou deux doshas prédominent. La maladie résulte d’un déséquilibre dans la répartition de ces doshas.
Le massage est l’un des moyens proposés par l’Ayurveda pour harmoniser ces trois doshas et faire circuler l’énergie dans tout le corps.

LES SOINS AYURÉDIQUES

Abhyangam
Massage du corps entier à l’huile médicinale chaude. Il favorise l’élimination des toxines, stimule les défenses immunitaires, agit sur tous les systèmes corporels, les équilibre et soutient leurs fonctions. Il ralentit le processus de vieillissement. (cela correspond au modelage « L’Excellence » de la Vie Spa)

Mardanamarma
Massage spécifique des 107 marmas (points vitaux) stimulés par une pression exercée avec les doigts. Ce massage permet de réharmoniser la circulation énergétique du corps, de supprimer les blocages et d’agir également sur les organes en lien avec les marmas. Les marmas sont des lieux de convergence entre conscience et matière, ils agissent dès lors sur tous les niveaux de l’être. (le modelage « L’Excellence » de la Vie Spa).

Udvartana
Massage très tonifiant effectué à l’aide de poudre végétale. Il est recommandé en particulier pour les troubles Kapha, notamment lors de surcharge pondérale. Il dissout les graisses et tonifie les tissus.

Kansu
Massage des pieds au moyen d’un bol tibétain. Ce massage est extrêmement relaxant, il procure une détente de tout le corps. Il est particulièrement recommandé en cas de troubles Pitta. (Modelage « Le Calme Profond »)

Prasavpurve tirumu
Massage de la femme enceinte. Appliqué avec un peu d’huile chaude, il est modifié au cours de la grossesse de manière à être adapté aux besoins spécifiques du moment. Ce massage est vivement recommandé pour soutenir le métabolisme. Il améliore la circulation sanguine et énergétique, purifie le sang et augmente l’activité du système immunitaire. Il prépare également à l’accouchement.

Shirodhara
Traitement-phare de l’Ayurvéda, il consiste en un bain d’huile légèrement chauffée sur le front. Précédé d’un massage de la tête (shiroshampi) ou d’un massage complet (abhyangam. Il traite tous les problèmes d’origine nerveuse. (« Le Rituel Ayurvédique » à la Vie Spa)